Forêt nourricière balade 21 mai 2020

Publié le par valérie loescher

Forêt nourricière balade 21 mai 2020

2020, drôle d'année... Le printemps a commencé le 21 mai pour les Herbes folles...Première balade cueillette découverte des plantes dans le joli bois de Gravelotte .

A l'entrée du bois, Nous avons cueilli un brin de reine des bois, l'aspérule odorante qui nous  dévoilé son délicieux parfum d'amande amère à la fin de la balade.

l'aspérule odorante, la reine des bois Gallium odoratum Rubiacéees

l'aspérule odorante, la reine des bois Gallium odoratum Rubiacéees

C'est le moment de rencontrer l'épiaire des bois ! On touche, on sent...

L'épiaire des bois Stachys sylvatica Lamiaciées

L'épiaire des bois Stachys sylvatica Lamiaciées

La marchande d'allumettes est passée... Elle a laissé, derrière elle, des champs  d'allumettes ...Mais non  ! quand on s'approche de plus près,  on dirait des épis de blé : c'est de l'asperge des bois, mais rien à voir avec l'asperge ... c'est le bouton floral de  l'Ornithogale des Pyrénées .

Forêt nourricière balade 21 mai 2020 Forêt nourricière balade 21 mai 2020

Quand on pose la bonne question , on trouve la réponse !  Autre bouton floral qu'on peut ramasser en ce joli mois de mai: La raiponce en épi . Moins abondante que l'asperge des bois mais à découvrir!

la recette la plus simple pour découvrir la finesse des boutons floraux

Poêlée d’asperge des bois (ornithogale des Pyrénées) ou de raiponce en épi Cuire  à la vapeur environ 5mn puis les poêler dans du beurre ou de l’huile . Saler poivrer et déguster !

Raiponce en épi Phyteuma spicatum CampanulacéeRaiponce en épi Phyteuma spicatum Campanulacée

Raiponce en épi Phyteuma spicatum Campanulacée

La recette la plus simple pour découvrir la finesse des boutons floraux

Poêlée d’asperge des bois (ornithogale des Pyrénées) ou de raiponce en épi Cuire  à la vapeur environ 5mn puis les poêler dans du beurre ou de l’huile . Saler poivrer et déguster !

 

Forêt nourricière balade 21 mai 2020
Forêt nourricière balade 21 mai 2020

Un peu tard pour cueillir les feuilles d'ail des ours ...la floraison est presque terminée . Mais avez vous déjà croqué dans un fruit d'ail des ours ?

On retrouve toute la puissance de l'ail dans ce petit fruit vert . C'est le moment de les ceuillir !

Les fées étaient également au rendez vous ! Décidément Andersen est passé dans  les bois cette année ...avec la fée Sureau !

 

 

Limonade de sureau

Ingrédients :
- Une dizaine d’ombelles de fleurs de sureau
- 1 citron non traité coupé en quartiers
- 100 g de sucre
- 1 litre d’eau

détaillez les fleurs en petits bouquets. Mettez dans un grand bocal le citron coupé, puis les fleurs de sureau. Ajoutez le sucre et l’eau . Recouvrez le bocal d’un linge et exposez-le au soleil (ou dans un endroit chaud) pendant 4 à 6 jours .Remuez souvent le mélange.

Passez alors le liquide à travers une passoire que vous aurez garni d’un linge fin au fond. Mettez la boisson en bouteille à fermeture mécanique (limonade)  . attention ça peut continuer à fermenter !

Lierre terrestre, armoise, origan  et d'autres encore bordent les chemins

Beignets de pousse d'armoise

Préparer de la pâte à beignets avec de la farine de riz, du sel et de l’eau pétillante glacée. Tremper les fleurs de berce dans la pâte et frire dans une poêle avec de l’huile d’olive.

Armoise Artemisia vulgaris asteracées

Au fond du bois , la belle aconit tue loup

Forêt nourricière balade 21 mai 2020
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article